Les avantages du cloud dans le web

Le Cloud (aussi nommé Cloud computing ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique) est un procédé qui, sur des serveurs, met à disposition une multitude de données de stockage ou de logiciels auparavant stockés sur l’ordinateur d’un usager ou sur des serveurs en réseau local dans une entreprise. Le terme anglais cloud computing est, par ailleurs, le plus utilisé par les Français.

Le Cloud réduit les dépenses puisqu’il s’appuie sur des infrastructures technologiques. Il permet également un accès facilité à des renseignements pour, de plus, un coût minimisé puisque l’utilisateur paie uniquement ce qu’il consomme. Le secteur du Cloud est en plein essor. De nombreux critères poussent les entreprises à l’utiliser pour faire de leur transformation numérique une réelle réussite.

Simplicité d’utilisation :

En quelques minutes seulement, une entreprise peut aisément créer ses « instances » et se constituer ainsi une véritable « machine virtuelle » préchargée avec des logiciels de base de données et OS (Operating Systems). Cette sorte de service diminue considérablement la difficulté et les délais d’installation dus aux contrôles et à l’extension des nouvelles applications.
Le Cloud est proposé par des prestataires spécialisé dans ce domaine. On y accède par Internet par le biais d’une adresse IP publique et d’un réseau très sécurisé. Les usagers n’ont pas à se soucier de la maintenance du système, au contraire du Cloud privé.

Réduction des coûts :

Le Directeur de recherches chez Gartner, Sig Nag, estime que ce type d’hébergement fait réaliser 14 % d’économies sur le budget des entreprises qui l’ont adopté.
Contrairement au Cloud privé, les entreprises utilisatrices n’ont pas l’obligation d’acquérir le matériel adéquat, les serveurs étant virtuels et, de plus, hébergés par un tiers. Les ressources sont mutualisées et peuvent donc être utilisées « as a service ».
Le Cloud se paie mensuellement ou annuellement, selon l’option choisie.
Une personnalisation du service est possible suivant le nombre d’utilisateurs envisagés et les applications dont ils peuvent bénéficier.

Système d’information assoupli :

Un hébergement public donne la possibilité de s’accommoder plus aisément aux pics de charges. L’utilisateur peut ajouter ou exclure des ressources (mémoire, disque, processeur…) au gré de ses besoins. Il a également la possibilité d’harmoniser le nombre de ses instances, conférant ainsi une pls grande de marge de manoeuvre aux équipes en charge du développement dans la phase de tests.
Le Système d’information n’est plus bloqué pendant trois ans, comme auparavant, mais suit, pas à pas, le développement de l’entreprise.

Le cloud grand public

C’est sans doute à la société Dropbox que revient le mérite d’avoir popularisé le stockage à distance de ses données personnelles auprès de millions d’utilisateurs. Et même si les gens étaient au départ assez méfiants vis-à-vis du stockage à distance, aujourd’hui les gens ont passé le cap. D’ailleurs on voit de plus en plus de sociétés qui proposent du cloud gratuit, du Freemium (comme l’iCloud d’Apple ) voir même des solutions complètement payantes, car vu que le marché est énorme, chaque entreprise essaye de se positionner en proposant un business modèle différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.