Les pratiques anticoncurrentielles de Google

Après cinq longues années de procès, la Commission européenne s’apprête à faire payer Google pour ses pratiques anticoncurrentielles en Europe. Le moteur de recherche numéro 1 dans le monde, est accusé d’un ensemble de pratiques anticoncurrentielles.

D’après Bruxelles, Google ne laisserait pas de place sur le marche à ses concurrents et ne laisserait également pas le choix à l’utilisateur. En effet, du fait de sa position dominante sur le marche de la recherche, Bruxelles l’accuse de favoriser ses propres sites web dans les résultats au détriment des autres sites internet et de rendre dépendant les annonceurs à sa régie publicitaire.

C’est le cas par exemple pour son service de météo ou encore de comparateurs de vols. Google cannibalise toutes les recherches et n’a pas pour objectif de s’arrêter là, bien au contraire…

Pendant près de 5 ans, la Commission Européenne a tout fait pour essayé de négocier avec Google, afin de trouver un chemin d’entente mais en vain. Google a toujours refusé jusqu’à présent toutes les propositions de Bruxelles.

Mais actuellement Google ne peut plus faire marche arrière et dispose de deux mois pour répondre à la Commission Européennes sur l’ensemble des points de son accusation. L’objectif est de trouver un accord à l’amiable, et Google devrait s’acquitter d’une amende d’environ 6 milliards d’euros.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top