L’essentiel sur le boîtier de l’ordinateur

boitier ordinateur

Si vous voulez donner une allure nouvelle à votre unité centrale, vous pouvez très bien changer de boîtier. En effet, il s’agit uniquement du squelette métallique qui permet d’abriter tous les composants de l’ordinateur contre les intempéries extérieures comme la poussière et l’humidité.

Le format de boîtier

Vous avez le choix entre deux types de boîtiers :

  • Le format ATX qui s’éteint automatiquement lorsque l’utilisateur quitte Windows
  • Le format AT a été créé en 1984. De taille compacte, ce type de boîtier surchauffe facilement. De nos jours, il n’est plus très utilisé.

Sinon, il est aussi possible de trouver des boîtiers desktop ou grande tour. Doté de plus grand espace, ce dernier permet d’évoluer l’ordinateur. En effet, il est possible d’ajouter des RAMS, un autre disque dur ou une carte graphique.

L’alimentation du boîtier

Les utilisateurs peuvent trouver des boîtiers avec ou sans alimentation. Avec le premier modèle, il est important de se renseigner boitier ordinateursur l’alimentation intégrée. Au minimum, l’alimentation doit avoir une puissance de 300W sinon elle n’arrivera pas à démarrer l’ordinateur.

En revanche, vous pouvez aussi acheter séparément le boîtier et l’alimentation. Bien que cela revient plus cher, c’est une bonne garantie pour optimiser le fonctionnement du PC.

La ventilation du boîtier

Lorsque le boîtier est mal ventilé, l’ordinateur a tendance à surchauffer. Le boîtier doit disposer au moins de 2 ventilateurs, chacun disposé sur le côté. Le premier doit faire entrer de l’air frais et le second pour extraire l’air chaud. En revanche, il ne faut pas aussi oublier les filtres à poussières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.