Un mot sur la carte son

Pour traiter les entrées et sorties de son de l’ordinateur, celui-ci a besoin d’une carte à son. Il existe une large gamme de cartes son sur le marché. Pas facile de s’y retrouver. À travers cet article, trouvez un guide pratique qui vous éclairera sur la question.

Les modèles disponibles

En matière de carte à son, trois modèles sont disponibles :

  • La puce qui est déjà intégrée à la carte mère. Peu performante, elle répond à des besoins basiques ;
  • La carte mère interne offre une meilleure qualité de son. Elle se révèle comme l’option idéale ceux qui veulent profiter de la technologie de spatialisation du son ;
  • La carte mère externe répond aux besoins des professionnels du son. Elle est nécessaire lorsque l’ordinateur est destiné à composer de la musique.

Les éléments de la carte à son

carte son

D’une manière générale, une carte à son est composée par trois parties :

  • Le processeur DSP ou Digital Signal Processor a pour principal rôle de traiter les signaux audio tels que les reverbation ou le tremolo ;
  • Le convertisseur digital/analogique DCA qui converti le son numérique en son analogique vers un système de restitution sonore à l’exemple d’un amplificateur ;
  • Le convertisseur analogique/numérique ADC qui convertit le son analogique en son numérique pour être traité par l’ordinateur.

Notons qu’une carte à son peut être connectée avec une ou plusieurs sorties ligne jack standard, une entrée microphone ou via un connecteur CD-ROM.

Les connecteurs de la carte son

Il existe en effet deux types de connecteurs à savoir E/S internes et E/S externes. Généralement, ces derniers sont composés :

  • D’une ou deux sorties ligne de couleur vert clair au format jack standard de 3,5 mm ;
  • D’une entrée microphone qui est en général de couleur rose et a un format jack de 3,5 mm ;
  • D’une entrée ligne ;
  • D’une interface MIDI qui a en général une couleur or ou ocre. Il sert tout simplement pour connecter tous les instruments de musique et peut faire objet d’un port de jeu ;
  • Une sortie numérique SPDIF ;

Par contre, les connecteurs d’E/S internes sont constitués :

  • D’un connecteur CD-ROM/DVD-ROM, pour permettre à la connexion de la carte « son » à la sortie audio analogique par l’intermédiaire d’un câble CD audio ;
  • D’une entrée auxiliaire qui possède un connecteur blanc afin de concéder à la connexion des sources audio internes comme le cas de la carte tuner TV ;
  • D’un connecteur possédant un connecteur de couleur verte qui sert de répondeur téléphonique ;

Les caractéristiques de base d’une carte son

Si l’envie d’acheter une nouvelle carte son vous inspire, mais que vous hésitez entre les nombreux modèles existants différentes cartes sons, il est alors important de faire un comparatif sur quelques points.

  • Sa fréquence :

La fréquence de la carte son tient un rôle important dans le choix d’une nouvelle pièce parce qu’il est clair que plus sa fréquence est élevée, plus les oreilles perçoivent les nuances du son en question. Par ailleurs, il vous faudra alors l’alimenter par une fréquence de 44,1 kHz pour une meilleure qualité, soit l’équivalence d’un CD contre 192 kHz pour une haute définition.

  • Sa puissance :

On mise également sur la puissance du processeur DSP de la carte son lorsqu’on souhaite en acheter. Plus ce processeur est puissant, plus il est beaucoup plus facile de passer au traitement des innombrables effets audio sans pour autant encombrer le processeur central.

  • Connectique :

Il est tout à fait indispensable de vérifier la correspondance de la carte son à son usage. Cette liaison est très importante pour le bon fonctionnement de la carte son. Toutefois, pour un musicien par exemple, tout est misé sur le nombre et la pluralité de prises en entrée. Par ailleurs, dans le cas contraire, c’est-à-dire que la connectique n’est pas suffisante, la majorité des fabricants se sont lancés dans la proposition de la « Creative » afin de permettre à l’utilisateur d’ajouter une carte complémentaire pour assurer son bon fonctionnement.

En somme, il est important de déterminer le domaine d’utilisation de la carte son et le besoin vous correspond pour pouvoir trouver celle qu’il vous faut sur le marché. Parmi les différents modèles existant par contre, le choix devient de plus en plus difficile. C’est là que le prix entre en jeu. Si le modèle intégré ou autrement dit standard est à moins de 10 euros, le modèle 5,1 et l’externe sont beaucoup plus onéreux étant donné qu’elles peuvent aller jusqu’à 300 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *